Les applications iMessage – Quelques infos à l’usage des développeurs

14 Décembre 2016
bewoopi-blog-imessage

27 millions d’iMessages envoyés chaque minute
iMessage a été lancé avec iOS 5 en octobre 2011. Six mois plus tard, c’était 2 milliards de iMessages qui s’échangeaient chaque jour; en janvier 2013, 40 milliards et aujourd’hui c’est 27 millions d’iMessages qui sont envoyés chaque minute. Forte de ce succès, l’App de messagerie d’Apple a en plus évolué avec la sortie d’iOS 10. Il existe dorénavant des applications tieces dédiées aux échanges iMessage.

Contrairement à ce qui avait pu être fait au moment de la sortie des précédentes extensions d’application (app pour Apple Watch, widgets… ), les applications iMessage font l’objet d’un store dédié directement inclus dans l’application. On peut consulter et télécharger nos applications iMessage directement depuis le clavier lorsqu’on écrit un message, sans passer par une application à télécharger dans l’App Store.

Comment développer des apps pour iMessage
Côté développeurs, il existe 2 types d’applications : les Sticker Packs, et les Messages Applications. Le Sticker Pack est simplement un lot d’images que l’on package dans une application (qui ne contient en gros que les ressources) et que l’on met sur le store. L’utilisateur verra alors une liste de “stickers” (le terme Apple pour ces émoticônes personnalisés) qu’il pourra ajouter à ses messages. L’avantage d’un Sticker Pack est qu’il est excessivement simple à développer, il suffit de prendre les images dans le bon format, de les packager dans un projet spécifique, et de mettre ça à disposition sur le store. Peu voir aucun code dans les cas idéaux. En contrepartie, aucune personnalisation n’est possible, c’est la version la plus basique qui soit des applications.

La Messages Application est la version plus évoluée. Elle permet de faire virtuellement ce que l’on veut au sein de l’application iMessage : passage du mode “compact” (on se situe dans le clavier de l’application) au mode “étendu” (la zone du clavier contenant l’application remonte pour prendre toute la place de l’écran) et inversement, transition entre les écrans, possibilité d’utiliser les composants que l’on utilise d’habitude dans une application iOS classiques… La personnalisation est très poussée. En contrepartie, tout est fait complètement manuellement par le développeur, et le temps de développement est évidemment plus conséquent. Le message envoyé contient un objet “template” contenant les informations sur le visuel de ce que l’on envoie et un objet “url” permettant de décoder le statut (dans le cas d’un mini-jeu par exemple).

ios-10-top-iMessage-Apps-list

Il est aussi possible d’appeler des webservices pour obtenir des données directement dans l’application iMessage, ou d’utiliser des API Apple comme le paiement in-app à l’intérieur de ces applications.

Les Message Applications sont disponibles sous 2 formes
Soit en la téléchargeant depuis le store iMessage comme les Sticker Pack
Soit packagées avec une application que l’on a installée sur son iPhone. Dans ce cas elle sera directement disponible dans iMessage sans que l’on ait besoin de la télécharger.
L’utilisateur a la possibilité de désactiver une application packagée depuis une section dédiée dans le store iMessage.

Pourquoi développer une application iMessage 
La “carte” affichée par une application iMessage est collaborative : si elle est envoyée dans une discussion, tous les participants pourront interagir avec le même message interactif. C’est ainsi que l’on peut collaborer sur des « to do list » ou des jeux. Les utilisateurs recevant un message interactif provenant d’une application iMessage peuvent les voir même si il n’ont pas téléchargé l’application. Ils voient alors un petit bouton pour obtenir l’app s’ils veulent interagir avec.

Quelques limites 
Les applications iMessage ne sont pas, et n’ont pas vocation à devenir des chatbot*. On ne peut pas faire répondre l’application à un message envoyé par l’utilisateur. Rien de ce qui est contenu dans la partie “texte” du message n’est récupérable / utilisable par l’application iMessage. Les sms restent privés, et l’app peut y ajouter du contenu mais pas le modifier ou le connaitre. Les personnes qui n’utilisent pas iMessage pour iOS (utilisateurs Android ou OSX notamment) ne pourront pas interagir avec les iMessage ou en obtenir. Avec l’ouverture par de iMessage aux développeurs, Apple a considérablement enrichi son client de messagerie en laissant le champ libre à l’imagination des développeurs. Indépendantes ou incluses à des applications existantes, les applications iMessage permettent aux utilisateurs de partager entre eux beaucoup plus que précédemment, sans sortir de leur application de messagerie.

Source: Nicolas Goossaert

* pour en savoir plus sur les chatbots, lire : Que dire de l’arrivée des chatbots dans Messenger