Un nouveau format publicitaire: le sticker de messagerie

19 Janvier 2017
stickers

Le phénomène des autocollants n’est pas nouveau. Il est apparu en 2011, en Asie, sur la plateforme d’échange de messages appelées Line. Rapidement, les utilisateurs de Line adoptent les planches de stickers proposées. Sur cette plateforme s’échangent, chaque jour, en 2015, 2.4 milliards de stickers. Leur vente est d’ailleurs assez lucrative pour la plateforme puisque les utilisateurs étoffant sans arrêt leur collection à raison d’1.99 dollars par planche de 20 stickers.

bewoopi-line-stickers

Facebook, Twitter, Vine et Snapchat ne tardent pas à proposer, eux aussi, des autocollants à leurs utilisateurs. Ils cherchent également à développer d’autres moyens pour les monétiser que la seule vente de planches aux mobinautes. Snapchat scelle quelques partenariats avec des marques. Leurs stickers sont alors suggérés aux utilisateurs dans des contextes appropriés.

La startup Feeligo, sentant le potentiel de ce phénomène, lance, dès 2013, une application permettant d’intégrer un clavier de stickers à son smartphone pour pouvoir en envoyer depuis n’importe quelle messagerie. La société propose alors aux annonceurs de créer pour eux des stickers puis de les mettre à disposition de communautés ciblées. Feeligo met également à disposition de ses clients annonceurs une plateforme de suivi des statistiques pour savoir combien de fois se sont échangés leurs autocollants. Un nouveau format publicitaire est né.

Pour les annonceurs, l’audience n’est pas négligeable. Le nombre d’utilisateurs de messageries instantanées (Whatsapp, Messenger, etc.) ne cesse de croître. Ils devraient atteindre les 2 Milliards en 2018 (source: eMarketer).

Les autocollants ont d’ailleurs fait leur apparition, avec la sortie d’iOS 10, directement dans le clavier de messagerie d’Apple.

Dès sa sortie, en septembre 2016, certaines marques ont donc, naturellement, mis en ligne leur application de stickers pour iMessage, s’offrant ainsi l’opportunité d’intégrer l’un des 27 millions de iMessage envoyé chaque minute. On peut déjà se partager les images animés de L’Oreal, Nike, Coach, Monoprix, Fossil, Elle ou encore Voyages Sncf pour illustrer ses conversations sur iPhone.

les-marques-sur-imessage

Reste à savoir comment bien exploiter ce tout petit format pour en faire un outil de communication à part entière. Graphisme, sémiologie et autre outils d’analyse, tout reste à inventer!

Vous n’avez pas encore votre application iMessage! Contactez-nous.