Afrique et pays émergents, eldorado des constructeurs de smartphones

29 Janvier 2013
IDC vient de publier ses chiffres des ventes de téléphones mobiles dans le monde au 4ème trimestre 2012. Selon l’analyse qui en est faite, si le marché est dominé par Samsung et Apple, il offre des possibilités nombreuses pour les challengers et notamment dans les pays émergents. Pour preuve de la croissance et du volume qu’offrent les pays d’Asie et d’Afrique, Huwai et ZTE, deux constructeurs chinois à s’être concentrés dès le départ sur ces marchés de masse figurent dans le top 5 des ventes de smartphones. Intel, qui a du mal à percer sur ce marché des smartphones a aussi décidé de chercher la croissance auprès des pays émergents. Après le Xolo commercialisé en Inde, le constructeur vient de lancer au Kenya un smartphone entièrement développé par ses soins et baptisé Yolo. Celui ci fonctionne sous Android et est vendu moins de 100 €. C’est également cette année qu’Apple doit lancer une version low cost de son iPhone pour l’Asie et l’Afrique, marquant une vraie rupture avec son positionnement haut de gamme habituel. Nokia, Samsung, Apple, Intel, tous souhaitent profiter du relai de croissance qu’offrent les pays émergents dans la vente de smartphones. A noter: un acteur congolais a fait son apparition fin décembre 2012 et propose le premier smartphone africain. Elikia (qui veut dire espoir) est vendu 130€ au Congo. Sa commercialisation devrait s’étendre bientôt à tous les pays voisins. Sources: ZDNet, JDN, La tribune et Le Monde.