Votre entreprise est-t-elle “mobile friendly” ?

2 September 2011
Selon l’étude menée par l’agence de RP Weber Shandwick*, il existe un décalage important entre les attentes des mobinautes de plus en plus nombreux et les services que leur offrent les marques. Parmi les personnes interrogées, 45% déclarent préférer traiter avec des entreprises avec lesquelles elles peuvent communiquer via le canal mobile. Or les marques ont encore du chemin à faire pour adapter leurs services Internet aux Smartphones : 68% des mobinautes trouvent le téléchargement des sites mobiles trop long et 65% que la navigation est difficile. Ils déclarent également que l’inadaptation des sites au Smartphone engendre un sentiment négatif à l’égard des marques. Seulement 12% des entreprises françaises ont développé un site mobile (contre 43% au Japon et 32% aux Etats Unis) et 18% disposent d’une application. Le retard s’explique en partie par la méconnaissance des technologies mobiles et la difficulté que rencontre les décideurs pour intégrer le mobile à leur modèle économique. Il y a pourtant urgence car les utilisateurs de smartphones (1/4 du parc mobile) se servent de leur smartphone pour les achats en ligne : 42% déclarent l’utiliser pendant au moins une étape de leurs achats (avant, pendant et/ou après) et 18% achètent depuis leur mobile. Ils ont également de fortes attentes en termes de géocalisation, fidélisation et promotions ciblées. Les marques ont donc tout intérêt à rattraper leur retard sur le canal mobile et paraître aux yeux des consommateurs les plus « mobile friendly » possible. *L’étude « Smart marketing : mobilising your brand » de Weber Shandwick a été menée en ligne du 31 mars au 14 avril auprès de 2 000 possesseurs de smartphones agés de 18 et plus dans 5 pays (Allemagne, France, Esapgne, Italie et Royaume Uni)